Aux Animateurs – Frères et Laïcs – de la pastorale des jeunes,

Aux animateurs pastorale des vocations,

Aux animateurs de la cause de béatification de frère  Gabriel Taborin.

Nombreux sont les gestes et les manifestations qui témoignent d’un amour pour frère Gabriel, d’attention envers ce qu’a été et ce qu’a fait notre Fondateur et des bonnes relations que nous avons avec lui. Parmi ces gestes, je vous en propose un, non pas qu’il soit nouveau, mais encore trop peu utilisé, et qui pourrait, à mon sens, intéresser les jeunes et les adultes: une composition musicale (récital, sons et lumières, musical, opérettes théâtrales …)

 J’adresse spécialement ma proposition à vous qui travaillez dans l’apostolat avec les jeunes et qui aimez frère Gabriel  et qui voulez le faire aimer.

A l’occasion de l’une de vos réunions (p.e. Festival de la vocation, camps, moments de programmation,,…) alors que vous rencontrez d’autres animateurs (Frères et Laïcs) de jeunes, animateurs en pastorale de la vocation ou de la Cause de notre Fondateur, prenez en considération la possibilité de produire quelque chose dans le domaine musical comme ci-dessus indiqué, qui puise intéresser les jeunes et même les moins jeunes.

 Vous connaissez des aspects de la vie de frère Gabriel qui suscitent de l’intérêt. Après en avoir discuté entre vous, proposez aux jeunes ce que vous avez pensé, pour évaluer leur intérêt. Et ensuite, si c’est possible, dans un “camp-projet ad hoc”, élaborez avec eux,  trame, texte et musique. Même si ce que nous pourrons produire ne doit pas toucher pas toutes les zones de la congrégation, je suis convaincu que ce sera une occasion pour nous approcher davantage de frère Gabriel et d’en inciter d’autres à en faire autant.

Dans ce domaine, il existe déjà quelques réalisations, je ne veux pas dire nombreuses (Voyez p.e. ce qu’a fait et représenté à Buenos Aires, fr. Carlos Raco). Ça peut vous donner des idées.

Pour passer à la pratique, je m’adresse maintenant au secteur européen.. Nous pourrions trouver une occasion prochaine pour un premier échange, dans la journée du festival de la vocation, en avril 2006, à Barcelone. Il serait bien de pouvoir disposer d’un moment pour échanger quelques idées et propositions, commencer  au moins un schéma …

Dans la confiance que mon appel sera reçu et mis en actes, je vous en remercie dès maintenant.

Je vous  promets de vous rappeler dans mes prières à frère Gabriel et je vous demande de me rappeler à frère Gabriel, pour qu’il nous donne, à moi et à vous, le courage nécessaire.

fr.Carlo lvaldi

Rome, le 18 mars 2006