Et après environ deux mois d’attente, nous avons enfin pu arrimer ce conteneur de 40 pieds qui était prévu depuis le mois de mars. L’urgence au Burkina est malheureusement toujours d’actualité et le temps de l’amélioration ne sera pas court entre les actes terroristes, les réfugiés et les conséquences pour la fermeture d’activités importantes en raison de la situation sanitaire.

Mais nous voici aujourd’hui ! Le masque qui recouvre le visage de nos frères et volontaires ne nous empêche pas de voir des yeux souriants, d’où l’on peut voir la joie d’avoir pu mener à bien cette autre expédition pour notre cher Burkina. La nourriture (surtout du riz et des pâtes), les équipements sanitaires et divers matériels pour les projets ont trouvé une place.

Un merci tout particulier à tous ceux qui ont contribué de multiples façons à cette autre partie du voyage aux côtés du peuple burkinabé. Bon voyage et, espérons-le… à bientôt au Burkina