Je considère les “Circulaires aux Frères de la Sainte Famille” que notre Fondateur envoyait chaque année comme la meilleur production littéraire du Frère Gabriel : son âme, ses élans apostoliques, ses désirs les plus pressants pour le bien de la Congrégation et de ses Frères y apparaissent clairement et avec une force émouvante. J’ai recueilli une série de phrases, certaines bien connues parmi nous, pour accompagner notre réflexion et notre prière pour demander sa béatification durant ce mois de juillet 2021. Certains “extraits” sont un peu longs ; cela dépend du texte ; s’il avait été mutilé, il ne montrerait pas assez sa beauté. J’espère que les textes choisis seront pour vous, mes Frères, un moment de méditation sereine pendant la période estivale (ou hivernale pour ceux de l’hémisphère sud). (Fr. Delio)

16

Il faut, N.T.C.F., que chacun de vous mette en œuvre les moyens qui lui sont donnés, et qu’il pratique avec soin les deux devises du bon religieux de la Ste-Famille: état de grâce, humilité et prière;-Dieu, ma Règle et mon Supérieur, alors vous passerez saintement l’année, et enrichis de mérites par vos bonnes œuvres, vous reviendrez avec joie en vacance dans votre chère maison, pour y prendre nouvelles forces. (p. 27).

Prière pour chaque jour.
Dieu notre Père, qui as suscité dans l’Église, le Vénérable Frère Gabriel Taborin
pour promouvoir l’éducation chrétienne, la catéchèse et l’animation liturgique,
accorde-nous qu’en partageant son charisme,
nous sachions remplir notre mission aujourd’hui pour le bien de la famille et de la société
avec la force de ton Esprit.
Et, si telle est ta volonté, fais qu’il soit inscrit au nombre des saints,
en nous accordant par son intercession la grâce dont nous avons besoin…
(on peut mentionner les noms des personnes pour lesquelles on veut prier).
Nous te le demandons avec insistance par notre Seigneur Jésus-Christ. Amen

17

Mais direz-vous peut–être, notre profession n’a rien d’attrayant, selon le monde: point de fortune à espérer, aucune renommée à acquérir; écouler sa vie dans un travail monotone, n’avoir souvent por toute reconnaissance que la critique ou l’ingratitude, être constamment assujettis a l’obéissance, n’avoir rien en propre, être mort a ses goûts et à sa volonté,…Tout cela est vrai, mais nous serons encouragés quand par esprit de foi nous considèrerons que c’est la volonté de Dieu que nous travaillions, et que son divin Fils et les Saints nous en ont donné l’exemple. (p. 31-32)

                        Prière pour chaque jour.

18

Pénétrez-vous donc bien, N.T.C. F., que le Religieux le plus heureux est celui qui ne possède rien que la grâce et l’amitié de son Dieu; du reste, la Providence, votre communauté et les gens de bien prendront soin de vous, et jamais les choses dont vous pourriez avoir besoin ne vous manqueront. Le monde porte ceux qui sont animés de son esprit à aimer et estimer les choses terrestres, comme l’or, l’argent, la magnificence…mais qu’est-ce que tous ces faux biens! Pour juger sainement de leur valeur, il faudrait aller vers le lit d’un riche qui va mourir (p..45-43).

                        Prière pour chaque jour.

19

La vie entière du religieux est une prière continuelle quand tous les mouvements de son coeur, s’élèvent vers Dieu, et que sa volonté droite et pure n’agit que pour lui. Unit a Notre-Seigneur, il mérite sans cesse, et sans cesse il attire sur lui-même, sur les peuples et sur les souverains les miséricordes du Ciel. Nous vous invitons donc, N.T.C.F., à vous unir pour exercer ce pieux apostolat. Oh, que la prière du juste est puissante devant Dieu! Avec elle on peut conjurer de grands maux, exécuter de grandes choses, toucher la miséricorde divine, ouvrir le trésor des grâces et la porte du paradis (p.. 365)

                        Prière pour chaque jour.

20

S’il est vrai, N.T.C.F., que là où est notre trésor, là est aussi notre coeur, le coeur des chrétiens et surtout celui d’un Religieux de la Sainte- Famille devrait être souvent ou plutôt toujours sous l’humble toit de Nazareth, au sein de cette auguste Famille qui réunit toutes les vertus divines et humaines. Seule en relation directe avec le ciel, cette Trinité terrestre…s’offre a notre amour par mille bienfaits. (p.. 48-49)

                        Prière pour chaque jour.

21

Notre trésor sur la terre, N.T.C.F., c’est notre communauté; c’est ainsi que nous devons la considérer. Avec un trésor, on peut se procurer ce dont on a besoin…Oui, notre communauté est votre trésor, vous ne devez jamais le perdre par des irrégularités et un relâchement coupables, par des médisances et des calomnies, par des scandales, par l’inconduite et par les autres péchés qui, hélas! attirent souvent la malédiction de Dieu sur les communautés. Vous devez, au contraire, conserver ce trésor avec un grand soin…Tenez-y comme a votre propre vie, car il vous méritera un jour les trésors du ciel. Voyez si votre conscience ne vous reproche point d’avoir négligé les moyens que nous venons de tracer pour conserver votre richesse. (p. 304-5-6).

                        Prière pour chaque jour.

22

Nous aimons à vous dire, N.T.C.F., que dès notre plus tendre jeunesse, Dieu nous a fait la grâce d’aimer, d’une manière toute particulière, le chant divin et les cérémonies de l’Eglise. Le chant sacré a souvent produit sur nous la même impression que sur saint Augustin: lorsqu’il l’entendait dans l’église de Milan, ses larmes coulaient et son âme s’élevait à Dieu… Nous vous exhortons donc, N.T.C.F., à vous perfectionner de plus en plus dans le chant. (p.. 321)

                        Prière pour chaque jour.

23

Le Seigneur vous appelle, par notre organe, aux saints exercices de la retraite, bien-aimés Frères…venez-y dons avec un religieux empressement, venez-y avec foi… Venez-y méditer les grandeurs de Dieu, vous aneantir à ses pies et déplorer vos offenses……Dites-lui, comme saint Augustin:” O mon Dieu, que je vous connaisse, afin que je vous aime; la connaissance de vos grandeurs excitera, animera et enflammera tous mes sentiments”. Saint Vincent de Paul dit qu’une retraite bien faite, est un entier renouvellement. Celui qui la fait comme il faut, passe dans un autre état; il n’est plus ce qu’il était, il devient un autre homme. (p.. 341)

                        Prière pour chaque jour.

24

Nous regardons la chapelle de notre Maison-Mère comme la pierre fondamentale sans laquelle l’édifice de notre Société s’écroulerait. Effectivement, N.T.C.F., n’est-ce- pas dans ce lieu béni, où réside nuit et jour J-C, souverain Seigneur du ciel et de la terre, que nous nous fortifions par les sacrements de pénitence et d’eucharistie, et que, par nos humble prières, nous allons fréquemment lui demander de bénir et de protéger notre Société…Poussé spontanément par la générosité de son cœur d’Evêque et de père, Mgr Chalandon ne s’ait point montré étranger à l’embellissement de notre chapelle, non plus que le vénérable et saint Curé d’Ars. (p.. 175-6).