1.

Dieu, notre Père, qui a appelé le Frère Gabriel à fonder une Congrégation de Frères

et à vivre intensément en fraternité ;

donne-nous ton Esprit d’amour afin que nous puissions nous reconnaître comme des Frères en Jésus-Christ,

vivre dans l’égalité et la réciprocité des véritables relations fraternelles

avec ceux qui nous entourent

et ainsi construire avec tous la grande famille humaine.

Amen.

2.

Merci, Dieu notre Père, pour le Frère Gabriel Taborin,

qui nous a invité tous à vivre sous l’humble toit de Nazareth

et a proposé la Sainte Famille, image de la Trinité divine,

comme un modèle pour la construction de toute communauté chrétienne.

Donne-nous l’esprit de famille

et aide-nous à le vivre et à le diffuser autour de nous.

Amen.

3.

La vie et l’œuvre du Frère Gabriel est pour nous aujourd’hui un motif de louange,

à toi, Sainte Trinité, Père, Fils et Saint-Esprit ;

parce qu’il a su comprendre les besoins de son époque : les enfants négligés, les églises détruites, le très fragile tissu ecclésial et social.

Très tôt, il a assumé sa responsabilité et s’est consacré de toutes ses forces,

en collaboration avec d’autres personnes, à la promotion des valeurs évangéliques et à l’action concrète,

pour apporter des changements positifs.

Amen.

4.

Nous te bénissons, Père, parce que le Frère Gabriel

a su faire fructifier le charisme qu’il a reçu du Saint-Esprit

en partageant son projet avec beaucoup d’autres et en multipliant les activités,

afin que puissent en bénéficier les fidèles des paroisses, les familles, les enfants et les jeunes,

et toutes sortes de personnes dans les villes et la campagne.

Donne-nous aujourd’hui l’élan de ta grâce pour continuer à partager ce même charisme

et le rendre efficace dans notre monde.

Amen.

5.

Le grand amour du Frère Gabriel

pour la présence de Jésus-Christ dans l’Eucharistie

l’a conduit à destiner ses Frères au service des églises

par le chant, le soin et la décoration des temples et l’aide aux prêtres,

pour devenir un lien d’union dans l’assemblée liturgique.

Mais aussi en catéchisant les enfants dans les écoles et dans les paroisses.

pour les préparer à l’Eucharistie et aux autres célébrations.

Reconnaissants pour tout cela, nous te demandons, Père,

la force de poursuivre son œuvre dans l’Église d’aujourd’hui

avec la grâce du Saint-Esprit.

Amen.

6.

Être Frère et construire la fraternité

est le grand don que le Frère Gabriel a reçu de toi, Père.

Avec l’aide du Saint-Esprit, il a toujours cherché à former une communauté

en suivant le modèle de Nazareth.

Son attention aux Frères et sa communication avec de nombreuses personnes

lui ont permis d’établir un large réseau de contacts.

dans lequel il a essayé de tisser un esprit de famille.

Donne-nous, Père, de savoir comment former aujoud’hui la nouvelle famille de tes enfants

autour de Jésus le Christ.

Amen.

7.

Le regard compatissant du Frère Gabriel, comme le tien, Père, envers les enfants et les jeunes

qui manquaient d’éducation et de formation religieuse

l’a conduit à envoyer en tous les Frères dont il disposait.

aux écoles primaires, orphelinats et autres institutions

pour remplir leur mission d’éducateurs,

même dans des villages lointains ou des endroits négligés.

Il leur a demandé à tous de faire ce geste éducatif

de tendre la main aux enfants pour les faire grandir,

en suivant les traces de Jésus, qui est devenu l’un des nôtres,

pour nous conduire à toi, Père.

Amen.

8.

L’attachement du Frère Gabriel à l’Église était profond et vital.

Il se sentait uni à l’Église dans ses efforts de reconstruction  des communautés chrétiennes,

dans son élan missionnaire et dans l’effort la récupération des valeurs chrétiennes dans la société,

mais il sentait aussi les incompréhensions et les divisions,

le manque de formation et l’éloignement de beaucoup.

Il voyait sa Congrégation comme une petite barque

fortement unie au grand bateau de Pierre et partageant son destin.

Donne-nous, Père, un grand amour pour l’Église.

Amen.

9.

Accorde-nous, Père, de vivre aujourd’hui les vertus et les attitudes chrétiennes avec lesquelles les premiers Frères ont décrit leur Fondateur :

De sa foi vive et éclairée découlèrent son espérance ferme et son amour pour Dieu.

De cette triple source de foi, d’espérance et de charité naquirent en lui:

* cette dévotion si tendre  pour les saints Patrons de son Institut,

* cette soumission à l’Eglise  et à ses ministres;

* cet attrait pour les cérémonies du culte divin;

* cette fermeté inébranlable dans les épreuves  et sa confiance en Dieu;

* cet esprit de prière  dont il attendit tout;

* ce zèle pour la gloire de Dieu  et le salut des âmes qui le dévorait;

* cette humilité sincère  qui attire les bénédictions célestes;

* cette bonté envers les pécheurs repentants  et l’oubli des injuries…

Amen.