La neuvaine de ce mois d’août nous offre les pieuses considérations  écrites par le Ven. Fr. Gabriel Taborin à propos de la statue de la Vierge Immaculée, qu’il a fait ériger dans le clos de la Maison-Mère (Circ. N.11 du 1855). Le 23 août nous rappellerons le témoignage écrit par le Fr. Frédéric Bouvet sur la dévotion à la Vierge Marie du Fr. Gabriel. La neuvaine terminera le 24 août avec la prière : « Consécration des Frères de la Sainte Famille à la Sainte Vierge » (Recueille de prières, pag. 454-456)

Août 16 :

Depuis longtemps nous désirions élever au milieu du clos de notre Maison-Mère, un monument qui fut comme une marque extérieure de notre tendre dévotion envers notre Mère commune, la très glorieuse et Immaculée Vierge Marie. En cela, nous répondons aussi au pieux souhait de Mgr notre Evêque, qui, ainsi qu’il l’exprime dans son Mandement du 8 décembre dernier, verrait avec une grande satisfaction qu’on érigeât sur le point le plus apparent de chaque paroisse une statue de la très sainte Vierge, afin de perpétuer sur toute la surface du diocèse de Belley la mémoire du 8 décembre 1854, jour auquel l’Église, a notre grande joie, a définitivement proclamé le dogme de l’Immaculée Conception. Nos vœux, C. F., sont enfin accomplis ; l’image de la Reine du ciel et de la terre a été inaugurée de la manière la plus solennelle, dans le lieu que nous venons de nommer. À la fin de notre retraite, nous nous consacrerons tous, bien-aimés Frères, à la Vierge Immaculée, prosternés aux pieds du monument que nous avons la joie et le bonheur de pouvoir lui ériger, et sur un sol qui nous tenons surement de sa maternelle protection.

Prière : Nous te demandons, Père, la glorification de ton serviteur, le Vénérable Frère Gabriel Taborin : accordez nous la grâce que te demandons par son intercession (on peut dire le nom des personnes pour lesquelles nous prions). Nous te supplions avec insistance au nom de Jésus, notre Seigneur. Amen !

Août 17 :

Si l’on veut y faire attention, C. F., tout est symbolique et nous fournit divers sujets de méditation, dont nous pourrons retirer des fruits salutaires toutes les fois que nos regards respectueux s’élèveront vers l’image sainte.

La croix placée au sommet est le signe auguste de notre rédemption, par lequel J.-C. à vaincu le monde. Ce signe sacré qui met en fuite les démons, nous rappelle tout à la fois et le prix de notre âme, et l’amour du divin Sauveur, et son infinie bonté qui porta à nous donner, du haut de la croix, Marie pour Mère. Le salut et la vie sont dans la croix ; c’est là que nous trouverons le refuge contre nos ennemis, la douceur de la grâce, la force de l’âme, la joie de l’esprit, la perfection des vertus.

Prière : Nous te demandons, Père, la glorification de ton serviteur, le Vénérable Frère Gabriel Taborin : accordez nous la grâce que te demandons par son intercession (on peut dire le nom des personnes pour lesquelles nous prions). Nous te supplions avec insistance au nom de Jésus, notre Seigneur. Amen !

Août 18 :

L’étoile placée sous la croix nous rappelle celle qui conduisit les Mages à l’étable de Bethléem ; elle j nous invite aussi à adorer Dieu, à le louer, à le bénir et à lui offrir nos cœurs. L’étoile est encore le signe de la foi, à laquelle Dieu nous a fait la grâce de nous appeler. Cette étoile nous rappelle encore que Marie est appelée par l’Église l’Étoile du matin, et nous invite à prendre cette bonne Mère pour notre lumière pendant notre pèlerinage sur la terre. La couronne placée sur la tète de la sainte Vierge indique tout à la fois sa qualité de Reine du ciel et de la terre, sa puissance et les éminentes vertus qui lui ont mérité le rang sublime qu’elle occupe dans la sainte Sion. Cette couronne, est aussi le signe de la couronne de gloire que Dieu nous donnera  si nous pratiquons les vertus de notre état.

Prière : Nous te demandons, Père, la glorification de ton serviteur, le Vénérable Frère Gabriel Taborin : accordez nous la grâce que te demandons par son intercession (on peut dire le nom des personnes pour lesquelles nous prions). Nous te supplions avec insistance au nom de Jésus, notre Seigneur. Amen !

Août 19 :

La figure humble et modeste, de la très sainte Vierge nous montre la sainte humilité qu’un chrétien, doit soigneusement observer. J.-C., en nous donnant Marie pour Mère, nous l’a aussi  donnée pour être notre modèle.

Les lis qu’on aperçoit sont le symbole de la candeur et de la pureté de Marie, et de celle que  doivent aussi avoir ceux qui ont voué leur chasteté au Seigneur. Combien nous devons avoir soin,  de conserver cette aimable vertu. Combien aussi vous devez vous efforcer d’en faire comprendre la beauté aux enfants qui vous sont confiés, afin de la leur faire pratiquer.

Prière : Nous te demandons, Père, la glorification de ton serviteur, le Vénérable Frère Gabriel Taborin : accordez nous la grâce que te demandons par son intercession (on peut dire le nom des personnes pour lesquelles nous prions). Nous te supplions avec insistance au nom de Jésus, notre Seigneur. Amen !

Août 20 :

Les mains que la Vierge bénie étend, semblent inviter certains jeunes gens pieux à s’éloigner du monde, où il y a tant de dangers et d’écueils pour la vertu, et à venir se mettre à l’abri dans une Congrégation dont elle est la Mère, la Reine et la Protectrice. Ne semblent-elles pas aussi, bien-aimés Frères, vous engager à être tous zélés pour accroître notre Institut en bons sujets, qui soient dignes d’elle et de son adorable Fils ? Ah ! Si vous connaissiez le nombre de demandes qu’on nous fait pour avoir de nos Frères, vous en seriez touchés et émus comme nous.

Les bras puissants de Marie ne semblent-ils pas s’ouvrir pour recevoir le pauvre pécheur, pour consoler l’affligé, pour nous bénir tous et répandre des grâces sur chacun de nous? Ne semble-t-elle pas également étendre ses mains pour bénir nos écoles et les nombreux enfants qui les fréquentent, et que vous dirigez avec tant de dévouement ?

Prière : Nous te demandons, Père, la glorification de ton serviteur, le Vénérable Frère Gabriel Taborin : accordez nous la grâce que te demandons par son intercession (on peut dire le nom des personnes pour lesquelles nous prions). Nous te supplions avec insistance au nom de Jésus, notre Seigneur. Amen !

Août 21 :

La Vierge sainte, étendant les bras, ne semble-t-elle pas encore nous montrer les jeunes arbres qui entourent le monument que nous sommes heureux de pouvoir lui ériger, et nous dire à tous: Vous êtes des arbres plantés de la main de Dieu dans une maison de bénédiction, cultivés avec soin ? Grandissez donc et portez de bons fruits par vos paroles, par vos actions, par vos exemples, et par l’enseignement chrétien que vous donnerez à la jeunesse. Et n’oubliez pas, frères, qu’on connait l’arbre à son fruit, et que le mauvais arbre sera coupé et jeté au feu.

Placée en face de notre maison, dont elle est puissante Gardienne, ne semble-t-elle pas, la sainte Vierge, dire aux passants : Respectez ce lieu; est la maison de Dieu ? Là on forme de jeunes novices qui deviendront de pieux conducteurs de la jeunesse. 0 vous qui aimez le trouble, la vanité et la mollesse, le monde et ses plaisirs, n’entrez point dans cet asile de paix; vous qui n’avez pas des intentions droites et pures, n’entrez point ici.

Prière : Nous te demandons, Père, la glorification de ton serviteur, le Vénérable Frère Gabriel Taborin : accordez nous la grâce que te demandons par son intercession (on peut dire le nom des personnes pour lesquelles nous prions). Nous te supplions avec insistance au nom de Jésus, notre Seigneur. Amen !

Août 22 :

Tournée du côté de la capitale de la France, l’Immaculée Vierge Marie ne semble-t-elle pas come toujours, s’en faire la Protectrice particulière, et nous inviter à prier pour sa prospérité et pour la conservation de son auguste Chef. Affligée des persécutions qu’on fait à l’Eglise dans certains pays, la bonne Vierge nous presse d’en demander la cessation, par de fréquentes et ferventes prières, qu’elle daignera présenter elle-même à Celui qui soutient les empires et par qui règnent les rois.

Le monument dont nous venons de parler, C. F., et les explications simples et familières que nous vous traçons à son sujet et dans un sens mystique, devront réellement exciter notre amour, notre reconnaissance et notre dévotion envers Celle qu’on n’invoqua jamais en vain, et nous porter à lui adresser fréquemment, surtout en passant devant son image, la prière suivante : O Marie, conçue sans péché, et  refuge des pécheurs,  priez pour nous qui avons recours a vous.

Prière : Nous te demandons, Père, la glorification de ton serviteur, le Vénérable Frère Gabriel Taborin : accordez nous la grâce que te demandons par son intercession (on peut dire le nom des personnes pour lesquelles nous prions). Nous te supplions avec insistance au nom de Jésus, notre Seigneur. Amen !

Août 23 :

Voici le témoignage du Fr. Frédéric sur la dévotion à Marie du Vénérable Fr. Gabriel Taborin : « Et Marie, comme il l’aimait ! Dès 1855, peu après que Pie IX l’eut déclaré Immaculée il lui éleva une statue au milieu de notre clos, et il fit un devoir de se rendre à Marseille, en 1864 pour assister au couronnement de Notre Dame de la Garde. C’était toujours avec bonheur qu’il voyait arriver le mois de mai et qu’il élevait un trône à Marie! Avec quel entrain ne faisait-il pas chanter des cantiques en son honneur mais hâtons-nous de dire qu’il aimait les cantiques uniformes où tout le monde chantait »

Prière : Nous te demandons, Père, la glorification de ton serviteur, le Vénérable Frère Gabriel Taborin : accordez nous la grâce que te demandons par son intercession (on peut dire le nom des personnes pour lesquelles nous prions). Nous te supplions avec insistance au nom de Jésus, notre Seigneur. Amen !

Août 24 :

Consécration des Frères de la Sainte Famille à la Sainte Vierge »

Permette-nous, o Vierge sainte, de vous rendre de nouveau pour notre mère et notre patronne. Nous voulons vous donner notre être tout entier, et après Dieu vous aimer par-dessus toute chose. Heureux celui qui vous consacre son amour. Aussi nous nous dévouons à votre service, et vous promettons une fidélité inviolable. Mourir mil fois plutôt que trahir notre serment. O Marie, prenez possession de tout notre être, et commandez-y en souveraine ; bannissez de notre corps et de notre âme tout ce qui vous déplaît ; sanctifiez notre cœur, redressez ses inclinations déréglés et purifiez ses intentions. Oui, désormais nous voulons suive vos inspirations, vivre sous votre regard maternel et ne plus agir que pur vous plaire. Vos désirs serons nos désirs, vos joies serons nos joies, vos douleurs nos douleurs, car vous êtes notre Mère, et nous voulons être vos dignes enfants. Nous vous demandons beaucoup plus que nous ne vous donnons ; mais, Vierge sainte, n’êtes-vous pas infiniment riche et puissante ? Et puis, la place d’un Frère de la Sainte Famille n’est-elle pas à vos pieds dans le ciel comme sur la terre? Ou donc doivent être des enfants, sinon près de leur Mère ? Ainsi vous nous protégerez durant cette vie, vous nous assisterez à l’heure de la mort, vous recueillerez nos âmes à leur dernier soupir. Amen !

Prière : Nous te demandons, Père, la glorification de ton serviteur, le Vénérable Frère Gabriel Taborin : accordez nous la grâce que te demandons par son intercession (on peut dire le nom des personnes pour lesquelles nous prions). Nous te supplions avec insistance au nom de Jésus, notre Seigneur. Amen !