“En communion avec la Sainte Famille”

Le temps de Noël nous rapproche des événements vécus par la Sainte Famille.

Le pape François nous encourage à recevoir les grâces de la liturgie de cette période :

L’Évangile nous dit aussi que « le père et la mère de Jésus étaient dans l’étonnement de ce qui se disait de lui » (v. 33). Joseph et Marie conservent l’étonnement de cette rencontre pleine de lumière et d’espérance pour tous les peuples. Et nous aussi, comme chrétiens et comme personnes consacrées, nous sommes les gardiens de leur étonnement. Un étonnement qui demande à être toujours renouvelé; faites attention aux habitudes dans la vie spirituelle ; attention à cristalliser nos charismes en une doctrine abstraite: les charismes des fondateurs — comme je l’ai dit d’autres fois — ne sont pas à sceller dans des bouteilles, ne sont pas des pièces de musée. Nos fondateurs ont été animés par l’Esprit et n’ont pas eu peur de se salir le mains dans la vie quotidienne, avec les problèmes des personnes, en parcourant avec courage les périphéries géographiques et existentielles. Ils ne se sont pas arrêtés devant les obstacles et les incompréhensions des autres, car ils ont conservé dans leur cœur l’étonnement de la rencontre avec le Christ. Ils n’ont pas apprivoisé la grâce de l’Évangile ; ils ont toujours eu dans leur cœur une saine inquiétude pour le Seigneur, un désir poignant de l’apporter aux autres, comme l’ont fait Marie et Joseph au temple. (Homélie à la clôture de l’année de la vie consacrée)

Prière pour solliciter une grâce par
l’intercession du Frère Gabriel Taborin
Ô Dieu
qui as rempli le cœur du Frère Gabriel Taborin
d´une foi ardente et d´un zèle éclairé
pour l´éducation chrétienne de la jeunesse
et l´aide au Clergé,
fais que par l´imitation de ses vertus,
nous procurions ta plus grande gloire.
Et si tel est ton bon plaisir,
glorifie ton Serviteur,
en nous accordant par son intercession
la grâce que nous sollicitons : (…).
Nous te le demandons instamment
par les mérites de Notre-Seigneur Jésus-Christ.