Coat_of_arms_of_Gaspard_Mermillod_svg* En 1851 fut publié à Genève un pamphlet diffamatoire contre le Frère Gabriel et son Institut.
Pour entrer dans le contexte historique de la vie du frère Gabriel et le développement de ces événements, on peut se rapporter à l’explication exhaustive de la Positio, Doc. Pages XII 356 à 416.
Le seul détail ignoré dans cette présentation est le fait que la brochure a été traduite en anglais et publiée à Londres l’année suivante de la publication à Genève.
La version française comme la version anglaise peuvent être trouvées sur Internet aujourd’hui : Google-books ou Google-livres. Les deux livres peuvent être achetés en outre sur le papier, par exemple par le biais d’Amazon.com. C’est pourquoi, n’importe qui peut accéder aujourd’hui à la lecture ce pamphlet.
Le problème est précisément que le lecteur ne dispose uniquement due que du pamphlet et non de la rétraction formelle et écrite devant témoins, de celui qui fut pour une part identifié comme étant l’auteur : le vieux novice François-Louis Girard, sous le nom de « Paul de Sainte-Foi », bien que le véritable auteur du texte fut le pasteur protestant de Genève Hugo Oltremare.

La version anglaise contient également une préface écrite par le révérend T.W. Gittens. Après la belle déclaration « est le plus grand des cadeaux donnés par Dieu à son église le don du Christ », le révérend lance toute une controverse anticatholique. Le malheur, c’est qu’il affirme textuellement « qu’il n’y a là aucune raison de douter de la véracité de l’histoire » présentée dans le livre et empêche « les Protestants quel que soit leur nom ou leur dénomination » de « ne pas confier l’éducation de leurs fils ou les filles aux mains de ceux qui veulent, autant qu’il soit possible et dès que possible, les envelopper dans les mailles des déceptions et de les priver de toute affection naturelle, de soustraire les enfants à leurs parents et vouloir la ruine à la fois de son corps et son âme”.
L’éditeur, qui vend actuellement le livre en anglais est aux États-Unis : Kessinger Publishing, LLC. Vous pouvez voir et acheter ses produits sur www.kessinger.net. Dans une précédente édition de la publication du livre, il présente ses excuses aux lecteurs pour la faiblesse matérielle du texte (en fait derrière la couverture du livre, le lecteur a une photocopie du texte) et d’ajouter « comme c’est un travail important sur le plan culturel cela est tout à notre mérite et contribue à notre engagement de protéger, préserver et promouvoir la littérature mondiale “.
La version française que vous pouvez trouver dans Google-livres reproduit le texte du pamphlet et une réponse du pasteur H. Oltremare au Père Mermillod, vicaire de Genève https://fr.wikipedia.org/wiki/Gaspard_Mermillod , GaspardMermillodsur un article publié dans Le Spectateur (journal catholique de Genève). Mais non seulement est omis l’article original du Père Mermillod, rédigé pour la défense de Frère Gabriel et son Institut, mais les quatre autres articles et contre-articles publiés dans le même journal (chacun d’eux ainsi que d’autres textes sont dans les Archives de la Maison Gabriel Taborin de Belley). Il n’y figure pas, en effet,  la rétraction de Francisco-Luis Girard (qui peut être lue dans la circulaire de Frère Gabriel aux Frères en 1852). De cette façon le lecteur actuel est laissé désinformé.

Nous pouvons terminer la lecture par quelques mots de Frère Gabriel dans sa supplique au pape Grégoire XVI afin obtenir l’approbation de l’Institut, bien que le premier, certainement, était loin de supposer l’impact qu’aurait, dans une certaine mesure l’actualité de ce fait “Malheureusement, le protestantisme progresse en France ; les apôtres de Calvin se multiplient et cherchent à attirer dans leur secte les brebis de notre troupeau. Nous serions très heureux, Saint Père, si le ciel pouvait se servir de notre Société pour lutter contre le mal que nos malheureux frères veulent faire, et nous serions heureux dans le Seigneur, si nous pouvions renforcer dans la vraie religion et édifier par l’exemple et la parole ceux qui risquent d’être perdus. Comptant plus sur l’aide du ciel que sur nos forces, nous osons vous assurer, Saint-Père, que nous mettrons tous nos efforts et notre détermination pour éduquer les jeunes de la classe défavorisée dans la piété et lui donner l’ordre et le zèle en créant des habitudes d’honnêteté et en faire de bons citoyens pour l’État et des saints pour le Ciel”.

Belley, novembre 2015

Frère Teodoro Berzal

  • « Coat of arms of Gaspard Mermillod » par J-Ronn — Travail personnel, using elements from SajoR and files from the Commons.Cette image vectorielle contient des éléments, éventuellement modifiés, qui ont été extraits de :  Cross-Pattee-alternate3.svg.Cette image vectorielle contient des éléments, éventuellement modifiés, qui ont été extraits de :  Meuble héraldique Clefs.svg.Cette image vectorielle contient des éléments, éventuellement modifiés, qui ont été extraits de :  Coat of arms of Charles Morerod.svg.Cette image vectorielle contient des éléments, éventuellement modifiés, qui ont été extraits de :  Coat of arms of Joseph Zen Ze-kiun.svg.Cette image vectorielle contient des éléments, éventuellement modifiés, qui ont été extraits de :  Coat of arms of Fortunato Baldelli.svg.. Sous licence CC BY-SA 4.0 via Wikimedia Commons - https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Coat_of_arms_of_Gaspard_Mermillod.svg#/media/File:Coat_of_arms_of_Gaspard_Mermillod.svg