« Jésus fut tenté par Satan, et les anges le servaient »

Acclamation de l’Évangile
Ta Parole, Seigneur, est vérité, et ta loi, délivrance.
L’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.
Ta Parole, Seigneur, est vérité, et ta loi, délivrance

Évangile selon Saint Marc (Mc1, 12-15)
Jésus venait d’être baptisé. Aussitôt l’Esprit le pousse au désert et, dans le désert, il resta quarante jours, tenté par Satan. Il vivait parmi les bêtes sauvages, et les anges le servaient. Après l’arrestation de Jean, Jésus partit pour la Galilée proclamer l’Évangile de Dieu ; il disait : « Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile. »

Lectio
La bonne nouvelle a subi la preuve du désert. Après le baptême, l’esprit de Dieu prend possession de Jésus et l’emmène au désert, où il se prépare pour la mission. Marc dit que Jésus passa dans le désert pendant quarante jours et fut tenté par Satan. Dans Matthieu (4, 1-11) se comprend en quoi consiste la tentation : la tentation du pain, la tentation du prestige, la tentation du pouvoir. Ont été les trois tentations, il rencontra le peuple dans le désert, après la sortie d’Égypte. Tentation est tout ce qu’une personne de la voie de Dieu.
La lettre aux Hébreux dit : “Jésus a été tenté en tout comme nous, sauf dans le péché”( Hébreux 4,15). S’orientant avec la Parole de Dieu, Jésus affronte les tentations. Intégré parmi les pauvres et uni au Père avec la prière, il résiste et continue sur le chemin du Messie-serviteur, le chemin du service de Dieu et du peuple. L’arrestation de Jean le Baptiste n’a pas effrayé Jésus : au contraire, il a vu dans l’arrestation de Jean un signe de la venue du Royaume.
Marc dit que Jésus a proclamé l’Évangile de Dieu. Jésus nous montre que Dieu est la Bonne Nouvelle pour la vie humaine. Saint Augustin dit : « Tu nous a faits pour toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne repose en Toi. » L’annonce de Jésus répond à une recherche plus profonde du cœur humain. Pour pouvoir percevoir cette présence du Royaume la personne doit commencer à penser, à vivre et agir d’une manière différente. Elle doit changer sa vie et rencontrer une autre forme de conversion. Elle Doit abandonner le légalisme des Pharisiens et laisser la nouvelle expérience de Dieu envahir sa vie et lui donne de nouveaux yeux à lire et à comprendre les faits.

Avec des yeux Nazaréens
Il y a beaucoup de facteurs psychologiques sociaux, relationnels, qui peuvent déclencher une crise. Savoir interpréter et vivre ces moments, c’est d’une importance capitale pour la croissance spirituelle. Du point de vue chrétien, c’est une forme de communion avec le Christ dans son passage de la mort à la résurrection. Pour vivre ces moments, le plus important est la docilité (laisser agir Dieu et être guidé par une personne de confiance) et la patience, fondée sur l’espérance. (Guide spirituel)

Prions
Les voies du Seigneur sont amour et vérité pour qui veille à son alliance et à ses lois. Ps. 24

À Nazareth
Psaume nazaréen par excellence. Jésus se fait solidaire avec celui qui porte le fardeau du péché et l’espoir en la miséricorde de Dieu pour être libéré. Avec Jésus déjà, il y a la lumière de la résurrection. Il a également validé les vertus nazaréennes : l’humilité (“aider les humbles justement”), la pauvreté (« pauvres enseigne ses voies »). Les Trois de Nazareth sont maîtres de la vie : Marie, mère de la sagesse, Joseph patron de vie intérieure, vérité de manière Jésus et la vie. (Fr. Lino Da Campo)

Intentions
Seigneur, qui marches toujours à nos côtés, nous te rendons grâce pour ce nouveau chemin de Carême et nous te prions pour nous que ce soit pour nous l’occasion de rendre plus authentique notre identité en tant que fils de Dieu et les frères entre nous. Que ta parole et ta proximité soient pour notre chemin un temps de conversion et de grâce.