bk_0319Le 10 août 2016 est décédé à 95 ans d’âge et 46 de règne, le chef du village de Nanoro, sa Majesté Naaba Tigré, autorité traditionnelle dans le système de gouvernement de la société Mossi, groupe ethnique majoritaire au Burkina.

Ce fut son père en 1969 qui a invité les Frères de la Sainte Famille, à travers le Provincial de l’époque, Frère Camille Mercier, pour qu’ils s’installent dans ce village isolé. L’arrivée des Frères Philippe Bona, Francesco Massa et Hilaire Cob le 10 août 1972 a matérialisé cette présence des Frères à Nanoro.

Parler des fruits de ces années n’est pas facile, mais nous pouvons mentionner certains comme : le forage de multiples puits, l’installation des pompes Volanta ; la construction d’un collège agricole et une école primaire dirigés par les Frères ; le complexe de la santé dirigé par les Pères de Saint Camille ; le Centre Social pour des femmes et des enfants dirigé par les Sœurs Apôtres du Sacré Cœur ; l’aide aux coopératives du village : des charrues, des brouettes, des moulins pour les femmes, deux camionnettes … ; une canalisation d’eau pour le village ; des banques de céréales de la population ; la construction de la route Nanoro-Boussé (38 kms) avec quelques barrages ; la construction de la paroisse …

Comme Naaba Tigré nous le rappelait parfois, Nanoro s’est transformé un peu en modèle de solidarité et d’amitié entre les habitants, les Italiens et les Frères en un monde garant de paix et de coopération. En reconnaissance, de concert avec la population, Naaba Tigré a décidé en 1993 que le premier dimanche après Noël fête de la Sainte Famille se convertisse en fête du village pour rendre grâce à Dieu de cette grande amitié. Quelques années plus tard un de ses neveux a fait la profession dans la Congrégation, le Frère Modeste Kondombo.

bk_0315bk_0323bk_0327