A la mi-octobre, du Burkina Faso, le Frère Sylvain Zoungrana a appelé le CAM SAFA pour relater la situation de plus en plus critique créée par les attaques terroristes à répétitions.

En effet, de plus en plus, des gens quittent leurs villages, en particulier dans le nord du pays frappé par les terroristes, pour se rendre dans des zones plus sécurisées. Plus de cinq cent mille( 500 000) réfugiés ont déjà fui les zones dangereuses. On s’attend à ce qu’ils atteignent six cent cinquante mille(650 000) d’ici la fin de l’année.

Nous avons donc décidé d’envoyer quelques conteneurs de 40 pieds chacun, lesquels ont été apprêtés ces jours-ci notamment pour l’aide alimentaire : riz et pâtes principalement, ainsi que des couvertures et du matériel médical. C’est un petit geste en signe d’espoir à un moment aussi dramatique que traverse le pays.

Nous les accompagnons tous dans une prière unanime et constante en demandant la grâce de la paix pour notre cher Burkina Faso. Nous nous joignons donc aux Frères burkinabés, certains que l’entente et le dia logue reviendront sur cette terre d’Afrique.