Congrès Association Internationale Sainte Famille

IDENTITÉ DE LA FAMILLE DÉFIS ET OCCASIONS DE CROISSANCE

La famille est une ressource pour la société ou un obstacle dans la libération des individus, la cohésion sociale et le bonheur des personnes ?

Il y a des familles qui ont des faiblesses et de la friabilité : remplaçons-nous ou mettons-nous à nouveau en jeu avec de nouvelles possibilités et responsabilité ?

LA SPIRITUALITE DU FRÈRE GABRIEL  DANS NOS FAMILLES Et DANS NOS ÉCOLES

Le 1-2 mai 2010

Collège Sacra Famiglia

 

RÉSULTATS DU TRAVAIL DE GROUPE

Sur la spiritualité du frère Gabriel

OPTION ÉCOLE

a) Élaborer des propositions pour vivre dans une école :

–         l’Accueil et l’intégration de la diversité

° Préparer tous à la diversité, aux modalités de l’accueil.

° Déterminer « un jour de l’accueil » dans lequel chaque élève puisse s’engager spécialement dans l’accueil avec toutes ses capacités

° Valoriser au Collège celui qui est en mesure de faire connaître d’autres cultures.

° Déterminer un lieu d’écoute, de dialogue, d’échange d’idées pour les élèves.

° Ne pas étiqueter les jeunes avec des préjugés négatifs

° Accueillir les élèves ayant un handicap

° Stimuler les jeunes pour faire émerger ce qu’il y a de bon en eux.

–         Vivre et accompagner la gradualité

° Les professeurs se mettent à l’écoute des jeunes.

° Partager plus de temps entre enseignants et familles. Être présents.

° Renforcer l’activité du « tuteur » personnel qui accompagne l’élève dans son itinéraire éducatif jusqu’à la fin du cycle scolaire (en le distinguant du tuteur de classe – enseignant) dans l’évolution personnelle, familiale et spirituelle.

° Favoriser les liens entre les divers groupes de l’école.

° Demander aussi l’apport des anciens élèves et agir de sorte qu’ils puissent échanger des expériences avec les élèves.

° S’occuper des situations difficiles des familles.

° Que l’école mène un projet d’éducation chrétienne en collaboration avec les familles

–       Vivre la médiation

° Faire un projet commun entre école et famille en exploitant des réalités déjà existantes, en activant une plus grande collaboration et en respectant les espaces personnels.

° Partager entre école et famille les préoccupations éducatives.

° Ouvrir de nouveaux espaces à la médiation. Éduquer à la médiation professeurs, parents et élèves.

° Créer et former des groupes de médiation entre professeurs, parents et élèves.

° Renforcer les liens entre un adulte référent et les délégués des élèves.

b) Continuer à compléter le texte du frère Gabriel Taborin sur l’«esprit de famille »

° Cet esprit selon frère Gabriel consiste à faire de « bons citadins et d’excellents chrétiens pour le ciel

OPTION FAMILLE

A) Élaborer des propositions pour vivre dans une famille :

–         l’accueil et l’intégration de la diversité :

° Stimuler la capacité de l’écoute, du dialogue respectueux de l’autre (tolérance), de la diversité sans préjugés

° Chercher un moment pour être ensemble en faisant attention à chacun des membres de la famille.

° augmenter l’empathie avec des diverses activités en sachant se mettre à la place de l’autre.

° Créer des rencontres entre amis, parents et étrangers (visite aux malades, repas en famille et au restaurant…)

° A travers des associations qui organisent des réunions mensuelles

° Se servir des voyages à l’étranger pour comprendre la diversité des peuples.

° Accueillir les personnes handicapées, accepter des adoptions ou des placements

° Accueillir et se laisser accueillir.

–         vivre et accompagner la gradualité :

° Croître en suivant un rythme naturel d’évolution.

° Personnaliser dans la croissance les différentes étapes évolutives.

° Faire attention aux personnes plus fragiles.

° Accompagner et soutenir une personne malade ou affectée par une grave maladie.

° Participer avec enthousiasme aux évènements heureux en famille.

° Respecter les rythmes de développement de chacun à l’intérieur de la famille, particulièrement vis-à-vis des adolescents (période difficile).

° Trouver un terrain d’entente. Savoir rester à sa place.

° Accepter d’être dérangé par l’autre.

° Accompagner chaque enfant avec son projet.

° Partager avec les autres familles les difficultés éducatives.

–         Vivre et réaliser la médiation

° Utiliser les techniques de la communication, de la solution des problèmes, de la patience et de la tolérance….

° Stimuler la capacité au pardon, en sachant dépasser la douleur des blessures en éliminant la rancune.

° Créer un climat de liberté de façon à savoir s’accueillir et à communiquer entre les membres la famille.

° Travailler contre l’individualisme qui envahit notre culture.

a)   continuer à compléter le texte du frère Gabriel Tabarin sur l’«esprit de famille »

° L’esprit d’amour, de rencontre, du silence, d’aide, de dialogue, de proximité qu’ils sentent en famille, qui est le lieu plus apte à leur croissance.