Les 4 et 10 mai, 52 couples de Catéchistes des Écoles de Guielghen, Namoungou et Imasgho, où travaillent les Frères de la Sainte Famille, ont été envoyés en mission.

Les célébrations ont été marquées par une riche liturgie de gestes et de moments significatifs, animés par des chants et des danses, qui se sont terminés par la remise de charrettes, de bicyclettes et de métiers à tisser.

Maintenant, chaque famille se rendra à son poste d’affectation où, par le témoignage de sa vie, elle annoncera l’Évangile du Christ et accomplira sa mission.

Malheureusement, le Burkina Faso est en état de choc à cause des fréquentes attaques terroristes qui ont frappé la communauté des fidèles de l’Église luthérienne protestante et, en ces jours, la communauté catholique par l’exécution d’un Prêtre et de cinq paroissiens lors de la célébration de la Sainte Messe (diocèse de Kaya) et quatre autres fidèles à la fin d’une procession en l’honneur de la Vierge de Fatima, dont ils ont détruit la statue (près de Bam).

Nous continuons à prier intensément pour que ce pays bien-aimé trouve la paix dans laquelle il a toujours vécu.