Comme à l’accoutumée, le mois de novembre, dit mois du Fondateur, a encore été célébré dans la Province Saine Anne avec faste, comme partout dans les autres contrées où l’œuvre du Vénérable Fr Gabriel TABORIN continue de faire écho.

En effet, dans toutes les Communautés et œuvres de ladite Province, en lien avec les recommandations provinciales édictées par le Frère responsable chargé de la Cause du Fondateur, le mois de novembre est vécu par tous les Frères et les membres de la Famille SA-FA comme un grand moment de redécouverte du Fondateur, d’intercession auprès de lui pour les petits et les malades et aussi et surtout d’intense prière par sa béatification.

Ce fut un moment où, ensemble avec les Ecoles de Catéchistes, les Centres sociaux, les Lycées et Collèges et autres structures de formation et d’éducation, nous avons à travers des neuvaines de prière et/ou des Triduums, passé en revue notre attachement filial au Fondateur, et posé auprès de sa sainte et pieuse intercession nos soucis et demandes afin de rester ses dignes fils et filles à la manière de son cœur.  Les activités en l’honneur du Fondateur ont ponctué les espaces d’éducation qui constituent l’essentiel de l’expression de son Charisme dans notre Province.

Des célébration eucharistiques, des conférences pour connaitre davantage le Fondateur, des jeux concours (en dessin ou en poème), des soirées culturelles, des matchs de football, etc …ont marqué cette année encore la clôture du mois de Fondateur.

Il faut noter aussi la présence dans nos Etablissements des groupes d’animation catéchétique préparant les élèves et certaines familles proches de nos Ecoles à des sacrements en fin d’année pastorale selon les programmes de chaque paroisse.

D’un bilan satisfaisant,  et en préparant la prochaine célébration  qui est celle de la Noël anticipée des élèves de nos écoles, nous nous sommes donné rendez-vous en novembre 2021, tout en répandant la bonne odeur du Fondateur autour de nous afin de célébrer et magnifier toujours sa mémoire avec l’espoir que du ciel, il veille et intercède en faveur de l’œuvre immense qu’il a laissée à l’Eglise à travers ses fils et filles que nous sommes. Fr.  Georges R. SYAN