Je voudrais vous parler du Frère Gabriel Taborin.

En février 2020, un de mes parents éloignés, Juan Millanes, a eu une attaque très grave, une ACV. Il a été opéré en urgence à l’hôpital Ramon y Cajal de Madrid. Le lendemain, il a développé un thrombus qui l’a laissé paralysé du côté gauche de son corps (jambe et bras) ainsi que de la parole et de la compréhension. Les médecins ne nous ont donné aucun espoir de guérison et, lorsque nous avons consulté un médecin de famille, il nous a dit qu’il allait très probablement mourir.

Après plusieurs mois d’hospitalisation, il a été transféré à la clinique San José de Carabanchel, où son état s’est quelque peu amélioré. À l’heure actuelle, il est toujours à la maison avec une rééducation, mais mène une vie presque normale, car il a retrouvé presque toute sa mobilité et sa compréhension. Elle a quelques difficultés à s’exprimer, mais participe à toutes les tâches ménagères et aux soins de ses filles (elle en a deux).

Je peux témoigner que pratiquement chaque jour (j’ai dû en manquer), je priais le frère Gabriel pour sa guérison en disant la prière “Seigneur, toi qui as rempli le cœur du Frère Gabriel…”.

Je crois que Frère Gabriel est intervenu dans cette amélioration et qu’il continuera à le faire. Je lui demande de le faire.

Mariano Mansilla. Madrid